Tout propriétaire de chien s’est un jour posé la question : dois-je acheter un porte gamelle ?

Il en existe plusieurs sortes : le rehausseur simple en acier, le porte gamelle en bois, le support incliné, le meuble complet avec rangement, etc… tous portent la même idée qui est de faire boire et manger le chien à hauteur de gueule et non plus vers le sol.

Les fabricants de ces équipements vantent les vertus des portes gamelles. Et, il faut bien le dire, le côté esthétique de certains produits est vraiment plaisant. Mais est-ce vraiment mieux pour l’animal ? Faut-il vraiment s’équiper ? Que faut-il en penser ?

Les avantages supposés

Outre le côté esthétique, on attend du porte gamelle que le chien mange plus proprement en mettant moins d’aliments par terre ou sur le côté. Le fait d’avoir une gamelle en hauteur permet de nettoyer le sol plus facilement pour le maître.

On pense également que manger droit est plus “naturel” car il n’a pas à courber la ligne de son dos ce qui serait plus facile et donc meilleur pour lui.

Vous connaissez sans doute le syndrome dilatation-torsion de l’estomac (SDTE). La dilatation-torsion de l’estomac se manifeste par la distension de l’estomac, rempli de gaz et de liquide, qui va faire une rotation sur lui-même. Certaines races de grande taille et de race géante y sont prédisposées. La gamelle en hauteur est systématiquement recommandée pour réduire le risque de dilatation-torsion de l’estomac.

Enfin, il y a le cas du chien qui ne sait pas, mais alors pas du tout, boire proprement. Avoir la gamelle d’eau en hauteur permet au chien de boire à hauteur de gueule ce qui limite la dispersion.

La réalité des faits

Si un chien mange salement, que la gamelle soit au sol ou en hauteur, cela ne va strictement rien changer. Qu’il en mette à côté, ou qu’il aime poser sa nourriture sur le sol, ses habitudes resteront. En revanche, le porte gamelle empêche que le chien se balade avec sa gamelle d’une pièce à une autre, ou qu’il la déplace lors de son repas. Niveau prise de boisson, même constat. Si votre chien en met toujours à côté lorsqu’il boit, le fait d’avoir une gamelle à 20cm du sol n’empêchera pas la piscine !

Manger droit est-ce vraiment plus naturel ? pas vraiment… déjà car il n’y a pas d’étude qui corrobore cette idée. Il s’agit plutôt d’une croyance anthropomorphique qui suppose qu’un chien qui mange droit mange mieux. Le chien est morphologiquement fait pour manger au sol, comme tous les autres canidés. Votre chien a tendance à roter en fin de repas ? Diminuer fortement la hauteur de sa gamelle peut aider à éviter ce désagrément.

Concernant le syndrome dilatation-torsion de l’estomac (SDTE), le fait de surélever la gamelle semble être contre-productif car les aliments arrivent plus vite dans l’estomac. Une étude rétrospective ayant porté sur plus de 1600 chiens de grandes races (>23kg) et de races géantes (>45kg) montre une augmentation significative du risque de dilatation-torsion de l’estomac. Environ 52% des SDTE chez les races géantes ont été attribués à la présence d’une gamelle surélevée, et 20% chez les grandes races.

Cette étude porte cependant un biais car les propriétaires de chiens prédisposés ont une tendance plus forte à recourir au rehausseur de gamelle. Malgré cela, elle montre bien que les facteurs associés à un risque accru SDTE sont l’augmentation de l’âge, avoir un parent du premier degré avec des antécédents de SDTE, manger plus rapidement et avoir une gamelle surélevée.

L’avis d’une professionnelle

La Dr Charlotte Renard, vétérinaire conseil pour Direct-Vet, aborde le sujet sur son blog. Dans cette vidéo, elle pose le pour et le contre concernant le porte gamelle :

Comme vous pouvez le constater, pour la plupart des races de chiens, surélever les gamelles est loin d’être une bonne idée. Le rapport bénéfice/risque n’est clairement pas en faveur du porte gamelle.

Sauf cas particuliers (arthrose et mégaœsophage), rehausser les gamelles n’est donc pas utile.

Les deux cas où il est recommandé

Dans certaines conditions bien précises, il peut être intéressant de surélever la gamelle.

Pour les chiens ayant de l’arthrose. Un chien âgé peut avoir de l’arthrose au niveau de son dos et de ses cervicales. Des excroissances de tissus anormaux peuvent souder les vertèbres entre elles ce qui rend la mobilité plus difficile. Un animal jeune peut également souffrir de ce type de problème suite à un traumatisme (accident). Mettre la gamelle à leur hauteur soulage la douleur associée à l’arthrose de la colonne et évite de plier le cou.

Pour les chiens souffrant d’un mégaœsophage. Cette pathologie entraine un défaut de contraction et une dilatation de l’œsophage. En conséquence les aliments, la salive et l’eau stagnent dans l’œsophage au lieu d’être dirigés vers l’estomac. La complication la plus fréquente et la plus grave est la bronchopneumonie par fausse déglutition. Mettre la gamelle en hauteur permet de faire manger le chien dans une position plus verticale. La gravité aide alors les aliments à descendre vers l’estomac.

Je veux tout de même un porte gamelle

Vous voulez tout de même rehausser la gamelle de votre chien ? Pour une raison esthétique ou pratique ? C’est possible… tout en respectant la morphologie de votre chien. Evidemment, il n’est pas question de placer une gamelle à hauteur de gueule ou d’épaule, mais de jouer avec la profondeur de celle-ci.

L’idée est de prendre la hauteur au garrot de votre chien et de diviser cette hauteur par trois. Par exemple, pour un chien de 60 cm au garrot, cela fait 60/3 = 20 cm. Globalement, vous pouvez rehausser la gamelle à environ 20 cm du sol sans que cela pose le moindre problème.

Une gamelle standard fait environ 8 cm de profondeur, le fond de la gamelle n’est donc plus qu’à 12 cm du sol. Avec cette astuce simple, il n’y aura aucune conséquence sur la santé de votre compagnon, tout en gardant le côté sympa du porte gamelle.

Si votre chien mange trop vite ou s’étouffe facilement, il sera peut-être intéressant d’essayer une gamelle anti-glouton. Ce type de gamelle diminue la vitesse d’ingestion des aliments et ralentit donc la prise du repas.