Les conseils pour bien préparer et conserver une ration ménagère sont prodigués par le Dr Géraldine Blanchard, spécialiste en nutrition clinique vétérinaire, qui est à l’origine du Vit’i5 et de l’excellent site cuisine à crocs.

Préparer pour 24 à 48 heures

Il faut bien mélanger les ingrédients de la RM car une ration ménagère est une et indivisible.

Mélanger le CMV avec l’huile, ajouter ensuite les légumes cuits et le féculent cuit le jour de la préparation. Bien mélanger le tout puis ajouter la viande ou le poisson coupés en dés. Bien mélanger à nouveau et servir tiède.

Pour une consommation ultérieure, il suffit de garder le mélange préparé mais non consommé au réfrigérateur (48h maximum). Il est possible de le réchauffer en mélangeant un peu d’eau chaude au moment de donner le repas.

Distribuer la quantité pour la journée de préférence en 2 ou 3 repas en particulier quand il s’agit de gros chiens (> 30kg). Ceci permettra une digestion plus facile et constitue un acte de prévention contre les torsions de l’estomac.

Conserver au congélateur

Placer le mélange préparé de viande+cmv+huile+légumes cuits dans un sachet. Bien aplatir pour faciliter la congélation/décongélation et congeler à -18°C. Il faut prévoir la quantité d’aliments pour une journée par sachet, question de facilité de distribution.

Pour rappel, les féculents ne doivent pas être congelés !

Décongeler un sachet d’un jour pour le lendemain en le plaçant une nuit au réfrigérateur (4°C). Il faut éviter de décongeler au micro-ondes surtout si vous avez congelé CMV et huile avec la préparation.

Le jour de la distribution, ajouter le féculent qui sera cuit le jour même. Conserver le mélange au réfrigérateur pour 24 heures maximum.

Informations diverses

La viande doit être donnée coupée en petits morceaux, voire hachée. Elle peut être donnée crue ou peu cuite : pochée une minute à la fin de cuisson du riz par exemple, ou légèrement saisie à la poêle. A noter qu’avec une cuisson douce (à la vapeur ou pochée pour amener la viande à 65°C à cœur quelques minutes) la digestibilité des protéines et la disponibilité des acides aminés reste excellente !

Les légumes sont frais ou congelés et doivent être cuits à l’eau ou à la vapeur. Ils peuvent toutefois être écrasés. Les légumes en conserve doivent être rincés à l’eau et égouttés. Les légumes ne sont pas tous équivalents, ce qui permet de moduler le volume de la ration selon l’appétit. Idem pour les fruits.

Les flocons d’avoine doivent être choisis sans sucre (Oat Flakes, Quaker par exemple) disponible au rayon petit-déjeuner. Pommes de terre, flocons d’avoine, riz ou pâtes doivent être cuits plus longtemps que pour nous.

Ne pas congeler un féculent cuit, cela le rend indigeste et peut donner des diarrhées !

L’huile de colza, de lin ou de poisson sont riches en acides gras essentiels omégas 6 et omégas 3 et ne tolèrent donc pas la cuisson. Il faut toujours mélanger l’huile crue à la ration.