Le complément minéralo-vitaminé, dit CMV, est l’élément clé de la ration ménagère. Il apporte à lui seul plus de la moitié des vitamines et minéraux indispensables à votre chien ou votre chat.

Pourtant, il est souvent oublié voire délaissé pour des solutions alternatives plus ou moins réalistes. La plupart des personnes pensent à tort qu’il suffit d’ajouter un petit supplément : de la levure de bière, du lin, de l’huile de foie de morue, du yaourt ou de la spiruline. Or, cela pose de sérieux problèmes sur le long terme.

Le CMV est vital pour le maintien en bonne santé de votre animal nourri à la ration ménagère. Il doit être considéré comme un ingrédient à part entière, au même titre que la viande, l’huile ou les légumes.

Qu’apporte exactement un CMV ?

La viande, le poisson, les légumes, l’huile et les féculents sont dépourvus de certains minéraux et vitamines (ou présents en trop petites quantités) comme l’iode, le cuivre, le fer, le zinc, le calcium, le magnésium, le manganèse, la vitamine A, la vitamine D, les vitamines B, etc…

Il faut donc un complément spécialisé pour couvrir l’ensemble des besoins.

Le CMV est un complément simple d’utilisation, qui se présente sous deux formes : en poudre ou en comprimés. Il contient du calcium et tous les oligo-éléments (cuivre, zinc, sélénium, iode, manganèse, fer) et vitamines (A, D, E, B1, B2, B5, B6, B12, PP, folates, choline…) dont le chat et le chien ont besoin. Il contient aussi généralement de la taurine pour les cas où la viande de la ration ménagère serait surcuite.

Une ration ménagère sans CMV est très déséquilibrée et fortement carencée. En fonction du type de micronutriments, le complément minéralo-vitaminé couvre à lui seul entre 100% et 30% des besoins comme le montre le graphique ci-dessous. Ces différents micronutriments n’apportent pas de calories mais sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Ils sont impliqués dans quasi toutes les réactions métaboliques.

C’est pour cela qu’il doit être donné tous les jours et non en cure.

CMV Viti5 graphique apports nutritionnels

Est il possible de s’en passer ?

Il est techniquement possible de faire un menu de ration ménagère sans CMV. Il faut alors utiliser différents ingrédients et des abats dans des quantités très précises. Cela reste assez complexe et demande de très bonnes connaissances en nutrition.

Ce qui n’est absolument pas faisable en revanche, c’est de remplacer le CMV par de la levure de bière ou de la spiruline. La levure de bière n’apporte que des vitamines du groupe B, il manque donc… tout le reste. Quant à la spiruline, elle apporte effectivement un peu de fer, du magnésium, du potassium, des vitamines C et E, et quelques acides gras essentiels, mais cela reste largement insuffisant.

Dans les deux cas, la ration sera fortement carencée en calcium. Une ration ménagère sans ajout de CMV a un ratio Ca/P très très bas (<0,1) alors que l’organisme a besoin d’une calcémie stable. Pour compenser l’absence de calcium ingéré, il ostéolyse, ce qui apporte du calcium, mais aussi du phosphore. Un cercle vicieux s’enclenche alors ce qui entraîne des troubles digestifs, squelettiques, rénaux…

Le yaourt et le fromage

Il n’est pas rare de croiser des propriétaires d’animaux qui remplacent le CMV par du fromage et des yaourts. Or, les besoins en calcium d’un chien et d’un chat sont de 6 à 10 fois supérieurs aux nôtres.

D’après le Dr Géraldine Blanchard, pour un chat de 5 kg qui mange une ration ménagère sans complément minéral et vitaminé. Il faut environ 1 kg de yaourt ou 400 grammes de fromage par jour pour couvrir les besoins en calcium et en phosphore.

Pour un chien de 10 kg cette fois-ci, il faut au minimum 1 kg de yaourt ou 250 grammes de fromage pour que le ratio Ca/P de la ration soit juste supérieur à 1. Ce ratio est le minimum à atteindre pour ne pas induire de troubles graves à long terme. Pour couvrir correctement les besoins en calcium et en phosphore, il faut 2 kg de yaourt ou 500 grammes de fromage.

Ces différentes quantités sont bien sûr totalement impossibles à donner. Cela représente 2 à 3 fois l’ensemble de toutes les calories dont l’animal aurait besoin. De plus, il manque encore presque toutes les vitamines et minéraux. Bien évidemment, dans le cadre d’une ration ménagère équilibrée, le yaourt et le fromage peuvent être donnés en bonus.

Conclusion

Je vous propose une petite vidéo explicative du Dr Géraldine Blanchard. Spécialiste en nutrition clinique vétérinaire, elle est à l’origine du Vit’i5 et de l’excellent site cuisine à crocs.

En bref, le CMV permet d’équilibrer une ration ménagère en apportant tous les micronutriments nécessaires. Il doit être donné à chaque repas dans une quantité bien déterminée. Les calculateurs de ration disponibles sur ce site vous seront d’une grande aide pour cela.

En aucun cas, le complément minéralo-vitaminé ne peut être remplacé par une source de calcium de type fromage ou yaourt. Ni par d’autres compléments comme la levure de bière ou la spiruline.

D’autre part, le CMV n’est pas un complément alimentaire. Il doit être utilisé uniquement dans le cadre d’un menu de ration ménagère.