La ration ménagère “RM” consiste à préparer soi-même des repas cuisinés pour son chien ou son chat.

Il est très important de comprendre que cela ne s’improvise pas et que de nombreuses règles sont à respecter. En effet, cuisiner pour son animal ne signifie pas qu’il suffit d’ajouter une part de plus à ce que nous cuisons pour nous, ou même donner nos restes.

Suivez le guide, nous allons tout vous expliquer !

Les notions essentielles

Le chien et la chat étant des carnivores, ils n’ont guère les mêmes besoins nutritionnels que les humains. Avant de se lancer dans la RM, il est indispensable d’apprendre leurs besoins, de budgéter et de s’organiser.

Mais attention… une RM mal gérée est néfaste pour la santé de votre animal !

Ce mode de nutrition nécessite des connaissances, de la rigueur et un peu de temps. Niveau budget, il est supérieur à l’achat de croquettes. Le passage à la RM est un acte réfléchi mais constitue sans nul doute l’une des meilleures façons de nourrir votre chien et votre chat.

Quels sont les ingrédients qui composent une ration ménagère ?

Il faut cinq ingrédients pour constituer une gamelle type :

  • de la viande et/ou du poisson
  • des légumes
  • des féculents (optionnels)
  • de l’huile alimentaire
  • un complément minéralo-vitaminé (CMV)

En bonus, on peut y ajouter des fruits, des yaourts ou des œufs (de poule pour le chien, de caille pour le chat).

Ces différents composants sont indispensables et l’absence de l’un d’entre eux (sauf éventuellement les féculents) entraînera des carences qui pourront compromettre à moyen et long terme la santé de votre animal.

Tous les chats et chiens peuvent-ils tester la ration ménagère ?

Aucun problème !

La seule limite est le propriétaire car il faut une certaine organisation pour avoir les ingrédients nécessaires disponibles tous les jours. Il existe même des rations ménagères spécifiques pour différentes pathologies (diabète, insuffisance rénale, surpoids…).

Quelques mots du Dr Géraldine Blanchard, vétérinaire nutritionniste :

” Une ration ménagère doit contenir tous les nutriments nécessaires au chien, tout en apportant un nombre restreint de composants, et un prix raisonnable. “

Vous voulez tenter l’expérience ? Rendez-vous aux chapitres suivants.

Ingrédient 1 : la viande

Vous l’aurez compris, le chien comme le chat étant des carnivores, ils ont absolument besoin d’un apport très important en protéines animales pour que leur organisme puisse fonctionner correctement.

Si l’on exclut les animaux ayant des problèmes particuliers (allergies, intolérances alimentaires, pathologies diverses…), quasi toutes les sources de protéines animales conviennent à nos poilus. La viande ne doit pas être périmée ou avoir été altérée avant de la rajouter à la RM.

Toutes les viandes peuvent être données crues, ou légèrement cuites, à l’exception du porc, du gibier et du poisson qui doivent être donnés toujours cuits. On peut donner cru certains poissons sous certaines conditions.

Pour le porc, il est primordial d’éviter le “plein air” et le “Bio” à cause de la maladie d’AUJESZKY qui est mortelle en 48h sans aucune possibilité de traitement. Le sanglier est totalement interdit pour la même raison.

Ingrédient 2 : les légumes

Les légumes constituent l’apport en fibres qui est essentiel dans la digestion.

Dans une RM, les légumes sont cuits. Privilégiez toujours la basse température (cuit-vapeur par exemple), plus douce et donc plus respectueuse des nutriments contenus dans les légumes.

Les légumes que l’on utilise le plus souvent dans une RM sont les légumes verts :

  • courgette
  • haricots verts
  • concombre

Mais il est intéressant de diversifier, si votre animal n’a aucun problème particulier :

  • carotte (sauf pour un chien diabétique)
  • céleri rave
  • courge
  • endive
  • mâche

D’autres légumes sont également possibles mais en petites quantités :

  • citrouille
  • poireau
  • potiron
  • topinambour
  • son d’avoine

Ingrédient 3 : les féculents

Les féculents (riz, pâtes, semoule, céréales, pommes de terre, patates douces cuites …) apportent de l’énergie dans la ration ménagère, principalement sous forme d’amidon. Les féculents ne sont pas forcément obligatoires en ration ménagère, notamment pour le chat.

Pour en faciliter la digestion, il est indispensable de bien cuire les féculents (toujours sans sel ni matière grasse). Pour le riz, par exemple, la cuisson doit aller au-delà de celle pour un humain afin d’être parfaitement digeste pour nos compagnons à quatre pattes.

Évitez les féculents complets qui sont généralement moins bien tolérés. Les céréales type flocon d’avoine doivent être choisies sans sucre.

Le riz est le féculent le plus digeste que ce soit chez le chien ou chez le chat.

Ingrédient 4 : les huiles

L’huile apporte de l’énergie mais également des acides gras essentiels et notamment les indispensables ALA (acide alpha-linolénique de la famille des oméga 3). On considère que l’huile doit couvrir environ de 12% à 25% des besoins caloriques.

Les trois huiles végétales les plus utilisées en RM sont celles de :

  • colza
  • pépins de raisin
  • ISIO4

Les trois huiles animales les plus utilisées en RM sont celles de :

  • hareng
  • sardine
  • saumon

L’huile de colza peut être utilisée quotidiennement car elle présente un rapport idéal en oméga 3/6/9 avec des pourcentages élevés de ces acides gras.

L’huile de poisson est également très intéressante pour son apport majoritaire en oméga 3, celles de sardine ou de hareng feront très bien l’affaire dans la gamelle de votre poilu, environ 2 à 3 fois par semaine maximum. L’huile de saumon est à éviter, et ceci même s’il s’agit de saumon sauvage, car il est l’un des poissons les plus pollués à cause de sa place en haut de la chaîne alimentaire.

L’huile doit toujours être ajoutée « crue » à la ration ménagère car la cuisson abîmerait ses précieux acides gras.

En association avec une viande très grasse, l’huile peut être remplacée par une gélule de « Agepi Omega 3 et 6 », le dosage se faisant alors par rapport au poids vif de votre animal.

Ingrédient 5 : le CMV

Afin de couvrir les besoins de votre chien en 10 acides aminés indispensables, 3 acides gras essentiels, 7 minéraux majeurs, 6 oligoéléments et 14 vitamines, un complément minéralo-vitaminé « CMV » est absolument nécessaire.

Une ration ménagère sans CMV est très déséquilibrée et fortement carencée en calcium : cela peut entraîner des troubles digestifs, squelettiques, rénaux, cutanés… c’est pour cela qu’il doit être donné TOUS LES JOURS et non en cure. Il est techniquement possible de faire un menu de ration ménagère sans CMV (en utilisant différents compléments et des abats) mais cela reste complexe et demande de très bonnes connaissances en nutrition.

Les principaux CMV que l’on trouve dans le commerce (vétérinaire ou internet) sont :

  • Vit’I5 (le top du top)
  • Félini
  • Sofcanis
  • Petphos

Dans une RM, on peut ajouter un yaourt (nature, fermenté et sans sucre évidemment) qui apportera calcium et confort intestinal. Mais attention, ce dernier n’apporte absolument pas la quantité nécessaire en calcium !

Un yaourt apporte du calcium et du phosphore en proportion Ca/P=1,3, il n’y a donc pas assez de calcium par rapport au phosphore pour équilibrer correctement une ration ménagère.

Un yaourt n’apporte finalement que peu de calcium par rapport au besoin quotidien de votre animal.

Les calculateurs de ration ménagère

La RM est une alimentation sur mesure calculée spécialement pour votre chat et votre chien.

De nombreuses sources vont parler de % pour chaque ingrédient : 1/3 de chaque, 50/25/25 ou 60/20/20. Ces formules toutes faites vont parfois convenir mais… la plupart du temps cela ne correspondra pas aux besoins de votre animal.

Deux excellents calculateurs de ration ménagère sont disponibles gratuitement sur ce site :

Ces calculateurs prennent en compte toutes les spécificités des différents ingrédients pour répondre au mieux aux besoins de votre animal, ainsi qu’un dosage précis du CMV en fonction de chaque recette.

Calculateur de ration croquettes et pâtée pour chien

Pour les conseils de préparation et de conservation d’une ration ménagère c’est par ici !