Chaleur, quelques astuces pour rafraîchir votre animal

Les chiens et les chats peuvent, tout comme nous, souffrir des hausses de température. L’un des dangers les plus graves qui guettent nos animaux est le coup de chaleur : une urgence vétérinaire car le coup de chaleur est mortel. Protéger et rafraîchir son chat ou son chien lorsque la température grimpe est primordial.

Pour éviter tout problème de santé à vos compagnons et pour assurer leur bien-être… voici quelques petits conseils alimentaires toujours utiles et pratiques en cas de fortes chaleurs.

De l'eau en permanence

Votre chien et votre chat ne doit pas souffrir de déshydratation. Pensez à renouveler très régulièrement la gamelle d’eau et de laisser un accès à l'eau en permanence. Mieux vaut éviter l'eau "bien fraîche" qui aura plus de risques de donner des crampes d'estomac qu'autre chose, et ainsi privilégier l'eau à température ambiante.

Vous pouvez tout à fait augmenter l'intérêt de votre animal pour sa gamelle d'eau en y ajoutant quelques petits glaçons. Cette technique est à réserver aux petits chiens, car les grands risqueraient de les avaler. Vous pouvez également multiplier les points d’eau pour inciter à boire, voire utiliser une fontaine à eau pour les chats.

De par ses origines désertiques, le chat est un animal qui tolère mieux la chaleur que le chien. Son système urinaire permet, d'ailleurs, une meilleure concentration des urines et une meilleure rétention de l'eau. Le chat privilégie un coin à l'ombre où il se met au repos tout en se rafraîchissant.

Améliorer l'hydratation

Pour les chats, ne pas hésiter à leur donner leur pâtée préférée en y ajoutant un peu d'eau. Vous pouvez également leur préparer une petite soupe composée d'une pâtée complémentaire mélangée avec 10 à 50ml d'eau. Mais attention, toujours en douceur pour les chats non habitués à ce type d'alimentation.

Pour les chiens, ne pas hésiter à réhydrater leurs croquettes (là aussi en douceur pour les non habitués) voire leur donner un peu de pâtée en remplacement d'une partie des croquettes. On peut également ajouter des bouts de viandes crus/légèrement cuits, succès garanti !

Les courgettes mixées et/ou cuites sont des alliés de choix en cas de forte chaleur, même pour les chats. On peut en donner sans problème entre 5 et 10 g par kg de poids vif. On peut également choisir des concombres, voire un peu de pastèque ou de melon.

Pour les cas extrêmes : animal très jeune, âgé, fragile, en convalescence, en gestation, en allaitement, en diarrhée, etc... n’hésitez pas à regarder avec votre vétérinaire pour des produits adaptés comme l'Hydraboost Pet qui est un complément réhydratant riche en électrolytes et osmolytes.

Un manque d'appétit ?

Ne vous inquiétez pas si votre animal mange moins, c'est tout à fait normal. Surtout, ne cherchez pas à vouloir à tout prix à ce qu'il mange sa ration en entier ou même à moitié, tant qu'il mange un peu, tout va bien. Car à vouloir le gaver, vous risquez de lui déclencher des inconforts digestifs voire une belle diarrhée et ça quand il fait chaud ce n'est vraiment pas l'idéal.

Mieux vaut éviter/limiter les changements de régime et les nouveautés en cas de forte chaleur et y aller encore plus doucement que d'habitude dans les transitions alimentaires. Il faut savoir que lors des épisodes de forte chaleur, le système digestif des chiens et des chats est bien plus sensible.

Pour les chiens et les chats gourmands ou en surpoids, mieux vaut réduire un peu la ration pour limiter les soucis de selles molles suite à une grosse digestion. Attention aussi avec les Kong ou autres friandises glacées. Si votre animal n'a pas l'habitude, mieux vaut éviter ou les introduire en douceur car ils peuvent aussi engendrer des troubles digestifs.

Limiter les diarrhées

Attention à la diarrhée qui accroit le risque de déshydratation. Pour éviter ou limiter la diarrhée, on peut utiliser certains compléments alimentaires.

L'argile verte surfine
Pour les chats et petits chiens, 1 à 2 cuillères mélangées à leur alimentation suffisent amplement. Pour les moyens et gros chiens, 1 à 2 petites cuillères par 10 kg de poids vif. Il n'y a pas vraiment de risques de surdosage sur le court terme donc pas d'inquiétude.

Le charbon végétal actif  
Pratique pour limiter les inconforts digestifs et faciliter une bonne digestion.

Le psyllium blond
Il peut être employé pour bien réguler la digestion à raison de 1 petite cuillère de psyllium blond mélangée à de la pâtée ou réhydratée dans un peu d’eau.

Les signaux d'alertes

Surveillez bien l’état général de votre animal pour éviter toute déshydratation :

  • votre animal est nonchalant et a du mal à marcher droit, titube
  • il reste avachit dans son coin et refuse de s’hydrater
  • il refuse de manger ou vomit de la bile
  • il halète énormément sans activité physique particulière
  • ses gencives sont sèches et collantes
  • lorsque vous tirez légèrement sa peau au niveau des épaules et que celle-ci se remet en place très lentement
  • il est trempé au niveau du torse et des membres
  • il est pris de convulsion et semble absent

En cas d'un ou plusieurs de ces symptômes, votre animal est déshydraté ou subit un coup de chaud. Il s'agit d'une urgence vétérinaire à prendre très au sérieux. En fonction de son état, il vaudra mieux appeler directement votre vétérinaire et suivre ses instructions voire l’emmener au cabinet le plus proche.

Attention à ne pas ajouter un stress et de la chaleur qui peuvent être dangereux lors du trajet. Réagir rapidement en hydratant et en mouillant votre animal avec de l'eau tiède sur le ventre et les pattes (jamais sur le dos !).

Encore quelques idées

En dehors des conseils alimentaires, d'autres gestes peuvent aider. Comme par exemple offrir un coin d'ombre à votre animal et/ou lui réserver une pièce de votre maison suffisamment fraîche. On peut également utiliser un brumisateur d'eau sur un chat ou un petit chien pour le rafraichir.

L'utilisation d'un tapis rafraîchissant est une bonne option. A défaut d'être réfrigérant, ce type de tapis contient un gel qui aide à une évacuation plus rapide de la chaleur. Cela permet au chat ou au chien de se coucher sur une surface qui sera 2 à 3°C plus fraîche.

L'usage d'un ventilateur est une autre option. Mais faites attention qu'il ne soit pas trop proche de l'animal afin d'éviter les problèmes oculaires. Et évitez de laisser votre chien ou votre chat seul avec un ventilateur allumé.

Pour les chiens d'intérieur, privilégiez les sorties "à la fraîche" c'est-à-dire des promenades préférentiellement le matin et le soir et des sorties hygiéniques courtes entre 12 et 16h. Pour les chats, si possible les garder au frais en évitant de les laisser sortir entre 12h et 16h.