Le calcul du besoin énergétique chez le chien est la première étape dans l’élaboration d’une ration.

Il est fonction de ses caractéristiques, de son âge, de son niveau d’activité physique, de son tempérament, de ses conditions de vie, voire même de sa race. Votre chien n’a pas forcément les mêmes besoins en énergie que celui de votre voisin, même à poids identique. En effet, celui-ci est plus ou moins propre à chaque animal et peut varier jusqu’à 200 kcal par kilo de poids vif.

Le besoin énergétique

Le besoin énergétique dépend notamment de la surface corporelle et des formules ont été mises au point pour le déterminer. Lorsque le format du chien augmente, sa surface corporelle augmente aussi, mais moins vite que son poids. Ainsi, la surface corporelle d’un chien de 30 kg n’est pas le double de celle d’un chien de 15 kg. Ces formules sont donc différentes en fonction du gabarit.

Le besoin énergétique (BE) est la quantité d’énergie qu’un animal doit ingérer pour couvrir ses dépenses énergétiques et maintenir son poids idéal. Les dépenses énergétiques étant de deux types : le métabolisme (la respiration, la digestion, la production de chaleur) et l’activité physique (marcher, courir, etc…).

Pour les chiens < 9 kg (NRC 2006)

BEE = 130 x poids idéal ^ 0,75

Pour les chiens > 9 kg (Kronfeld 1991)

BEE = 156 x poids idéal ^ 0,67

Le besoin énergétique d’entretien (BEE), exprimé en kcal, correspond au besoin énergétique théorique d’un chien.

Passer du BEE au BE

Le BEE est modifié en fonction de nombreux facteurs comme la race, la stérilisation ou l’activité physique… pour devenir le besoin énergétique (BE) qui s’adapte aux caractéristiques de chaque animal.

Par exemple, si vous avez un Golden Retriever stérilisé et sédentaire, alors les 3 facteurs se cumulent et le besoin énergétique est alors réduit de moitié :
BE = BEE x 0,8 x 0,8 x 0,8.

Le besoin énergétique (BE) ne doit JAMAIS être en dessous de la moitié du besoin énergétique d’entretien (BEE) !

Il est très important de déterminer le besoin énergétique et le besoin énergétique d’entretien. C’est par rapport au besoin énergétique d’entretien que sont calculés les besoins nutritionnels (protéines, vitamines, minéraux…). Le besoin énergétique n’étant utilisé que pour connaître la quantité de kcal nécessaire sur 24h.

Les facteurs de correction

D’après le Dr Blanchard, et son livre sur l’alimentation des chiens, il existe 5 coefficients K de correction.

  • La race (K1) : de 0,8 pour les retrievers à 1,1 pour les boxer et 1,2 pour les lévriers
  • L’activité (K2) : 1 pour un chien normal, de 0,8 pour un chien sédentaire à 1,2 pour un chien très actif
  • La stade de vie (K3) : 1 pour un adulte, de 1,1 à 1,7 pour les chiots et 2 pour une femelle en lactation
  • L’état corporel (K4) : 1 pour chien normal, de 0,8 pour un chien en surpoids à 1,2 pour un chien trop maigre
  • La stérilisation (K5) : 1 pour un chien entier et 0,8 pour un chien stérilisé/castré

La prise en compte de ces différents coefficients est primordiale pour estimer correctement le besoin énergétique.

K1 – Race (exemples) Facteur
Croisés 1
Retriever 0,8
Husky 0,8
Boxer 1,1
Doberman 1,1
Lévriers 1,2
K2 – Activité Facteur
Normal 1
Calme 0,9
Très calme 0,8
Convalescence 0,7
Actif 1,1
Hyperactif 1,2
K3 – Stade de vie Facteur
Adulte 1
Sénior 1
Chiot 1er âge 1,6
Chiot 2eme âge 1,3
Chiot 3eme âge 1,1
Lactation 2
K4 – Etat Corporel Facteur
Très bien en poids 1
Un peu trop gros 0,9
Trop gros (obèse) 0,8
Un peu trop maigre 1,1
Maigre (cachectique) 1,2
K5 – Stérilisation Facteur
Entier 1
Stérilisé 0,8

Quelques exemples

Si Rocky est un beau petit croisé adulte de 6 kg, son besoin énergétique d’entretien est théoriquement de :
BEE = 130 x 6 ^ 0,75 = 499 kcal

Mais si demain Rocky est castré, alors son besoin énergétique sera plutôt de :
BE = 499 x 0,8 = 399 kcal

Un golden retriever adulte de 35 kg castré et sédentaire a un besoin énergétique théorique de :
BE = (156 x 35 ^ 0,67) x 0,8 (race) x 0,8 (castré) x 0,8 (sédentaire) = 865 kcal

A titre de comparaison, un malinois du même poids, entier et actif, aurait un besoin énergétique de 1689 kcal.

Des notions essentielles

Comme vous pouvez le constater, les bases de la nutrition reposent sur des principes et des formules créés, connus et reconnus par des professionnels de la nutrition animale : Dr Blanchard, Dr Paragon, Dr Grandjean, Dr Wolter…

Ces différentes notions sont un bon point de départ pour aborder le sujet de l’alimentation du chien. On est très loin du simple calcul de taux de glucides ou du “il suffit de donner à manger à sa faim”.

La nutrition est une science à part entière qu’il est difficile (mais pas impossible) d’appréhender correctement de façon autodidacte.

Des outils pour vous aider

Les mathématiques ce n’est pas votre truc ? Pas de panique !

Vous pouvez également utiliser nos calculateurs qui feront pour vous tous les calculs.