Le RPC, pour “rapport protido-calorique” est un outil utile pour calculer la quantité réelle de protéines ingérées.

Il s’agit simplement du résultat de la division entre le pourcentage de protéines et la densité énergétique d’un aliment pour chien ou pour chat. On exprime le résultat en grammes par Mcal (1000 kcal).

Le RPC sert également à déterminer le besoin minimum en protéines du chien et du chat.

L’intérêt du RPC

La quantité de protéines absorbée par un chien ou un chat est fonction de son besoin énergétique. Si un animal a un faible besoin énergétique, il mangera une quantité de nourriture limitée donc une faible quantité de protéines, sauf si la nourriture donnée est très concentrée en protéines.

De ce fait, la lecture directe du pourcentage de protéines ne permet pas de comparer deux produits ensemble. Il faut prendre en compte la densité énergétique d’un aliment pour effectuer des comparaisons fiables. Par extension, il n’est pas possible de faire un classement de croquettes en prenant comme seul critère le pourcentage de protéines.

Le rapport protido-calorique évalue la concentration en protéines d’un aliment par rapport aux calories qu’il apporte. Ceci est la seule méthode de calcul qui permet de connaitre avec précision la quantité de protéines ingérées lors d’un repas.

Comment calculer le RPC

Le rapport protido-calorique d’un aliment est déterminé en divisant le pourcentage de protéines par la densité énergétique (en kcal pour 100 g) le tout multiplié par 1000.

Exemple de composition :
Protéines brutes 34%, Densité énergétique 336,5 kcal/100g

RPC = 34 / 336,5 * 1000 = 101 g/Mcal

Cela signifie que, pour cet aliment, votre animal ingère 101 g de protéines pour 1000 kcal.

Les besoins du chien et du chat

Les besoins en protéines d’un chien sont estimés via un RPC minimum qui dépend du poids idéal (Drs Blanchard, Grandjean et Paragon 1998) :

  • Moins de 10 kg : > 55 g/MCal
  • Entre 10 et 25 kg : > 60 g/MCal
  • Plus de 25 kg : > 65 g/MCal

Alors que chez le chat, le besoin a été établi à 5,2g de protéines par kg de poids vif (Dr Laflamme 2013) ce qui donne un RPC estimé équivalent de :

  • Entier actif : > 75 g/MCal
  • Stérilisé ou sédentaire : > 87 g/MCal
  • Stérilisé et sédentaire : > 105 g/MCal

De la même façon que le besoin énergétique, le rapport protido-calorique minimum est à adapter en fonction de nombreux facteurs : la race, le comportement, l’état physiologique, l’état pathologique, etc… Si des facteurs réduisent le besoin énergétique du chien ou du chat, alors il faut diviser le RPC par les coefficients k pour obtenir un RPC minimum modifié correspondant aux caractéristiques de l’animal.

Influence du RPC sur les protéines ingérées

On voit très clairement sur le graphique ci-dessus que, pour rester à quantité de protéines ingérées constantes, il faut un RPC de 100 à la place de 80 dans le cas d’un animal ayant un besoin diminué à 800 kcal au lieu de 1000 kcal (k=0,8 dans le cadre d’un régime par exemple).

A noter qu’il n’y a pas de RPC maximum (sauf cas particuliers et chez les chiots où l’on évite de dépasser 130). Avec l’âge, les besoins en protéines ne diminuent pas, les animaux adultes et séniors restent sur le même niveau de RPC. Toutefois, un animal sénior aura tendance à moins se dépenser, ce qui modifie le facteur k d’activité, ce point est à prendre en compte dans la détermination du besoin en protéines.

RPC en fonction des principaux facteurs

Chez le chien adulte, le RPC minimum est :

*race spécifique : Akita, Berger Finnois, Buhund Norvégien, Chien d’Elan, Chien d’Ours de Carélie, Chien de Berger Islandais, Chien du Groenland, Chien Norvégien de Macareux, Chien Suédois de Laponie, Curly-Coated Retriever, Flat Coated Retriever, Golden Retriever, Labrador Retriever, Husky lignée “maison”, Laïka, Malamute d’Alaska, Samoyède

Chez le chat adulte, le RPC minimum est :

Pour rappel, un chat adulte a un besoin minimum de 5,2 g de protéines/kg de poids vif. En dessous de 3,97 g de protéines/kg de poids vif, il est en danger.

Choisir des croquettes en utilisant le RPC

D’autre part, on sait calculer le RPC d’une gamme de croquettes et en plus c’est facile. Prenons une étiquette (au hasard) de “Royal Canin spécial Golden”.

NRC 2006

Deux choses vont nous intéresser :

  • Les protéines en %
  • L’énergie métabolisable (EM) en kcal/kg

Il suffit de diviser le pourcentage de protéines par l’énergie métabolisable et de multiplier le tout par 10000 pour obtenir le RPC :
25/3623*10000 = 69 g/Mcal

On obtient donc pour ce paquet de Royal Canin spécial Golden Retriever un RPC de 69 alors que nous avons estimé précédemment le besoin du Golden Retriever adulte à 81 g/Mcal. A noter que dans cet exemple, l’énergie métabolisable est en kcal/kg et non en kcal/100g. J’ai donc multiplié par 10000 au lieu de 1000.

Des outils pour vous aider

Les mathématiques ce n’est pas votre truc ? Pas de panique !

Vous pouvez utiliser nos calculateurs qui indiquent systématiquement le RPC.